lovin

Presque 4 mois se sont écoulés depuis que nous avons posé nos valises bien chargées à Nice, en laissant derrière nous, à quelques 600km, de bons et de moins bons souvenirs, de bons et de moins bons amis, et surtout la famille qui nous manque terriblement. Bien entendu, c'est une histoire de choix et il y a 4 mois nous avons fait le choix de partir de la région dijonnaise, non pas pour fuir quelquechose mais pour aller chercher quelquechose d'autre ailleurs.

A tout point de vue, nous avions ce besoin inexplicable, fou pour certains, d'aller voir ailleurs si j'y suis, de tenter une aventure différente, de changer la route qui semblait toute tracée sous nos pieds. S'il y a bien une chose dont je suis fière, juste après mes merveilleuses nièces que j'adore et mon chat tellement beau, c'est mon côté... aléatoire. Ce n'est pas que j'aime faire des choses inattendues ou qui sortent de l'ordinaire, mais j'ai cette tendance à souvent me retrouver dans des situations originales, à avoir des idées saugrenues, à me trouver des jobs qui n'ont nul rapport avec ma formation, à être en contre-pied ave ce que l'on attend de moi. Bref, je pense que mon déménagement à Nice, précédé de mes 3 mois en Californie en mode routard, est totalement dans la lignée de ce que je fais habituellement. Ma famille résumerait ça par un "ça c'est tout Stèph".

Bref aujourd'hui nous sommes ici et l'envie nous prend de nous lancer dans un projet qui suit la logique des évènements: acheter. A vrai dire, nous avons déjà un petit 2 pièces à Dijon qui est actuellement en location, mais ici à Nice nous sommes locataires puisque nous ne voulions pas nous lancer dans un investissement avant d'être sûrs de nous plaire dans la région. Vous me direz, ce n'est pas en si peu de temps que nous pouvons juger avec exactitude et savoir si nous resterons pour la vie mais, à la réflexion, nous préférons acheter et essayer de faire une plus-value, quitte à revendre dans quelques années, plutôt que de financer l'appartement dans lequel nous vivons actuellement. Après tout, l'immobilier c'est un bon placement, alors on y va!

Les recherches sont donc en cours, nous espérons pourvoir prétendre à un emprunt de maximum 200 000€. Pour l'instant, on regarde du coin de l'oeil et lorsque l'été approchera nous prendrons certainement une décision ferme. En attendant, nous sommes à l'affût des prix et de ce qui se fait, à savoir qu'avec cette somme on ne pourra pas se positionner sur autre chose qu'un 3 pièces d'environ 60m² à retaper, voir un peu plus grand (j'espère).

En tous cas j'en connais un qui n'attend que ça de passer ses weekends à tout refaire à sa sauce... 

HATE!