Alerte rouge les gens,

Il se peut que vous ne me reconnaissiez plus et que bientôt, vous soyez perdus comme dans le désert de Gobi en venant en ces lieux. Ou comme dans une botte de foin, je sais pas. Oui parce que la vérité c'est que la spirale infernale des achats compulsifs (aka mes lubies) est en train de me tirer vers les bas fonds du maquillage, des fringues, des must have, des it bags, des marinières et autre legging/tregging et accessoires 'beauté' en tout genre. Alors est-ce la superficialité prétendue de Nice qui m'entraine dans ce rythme effréné de dépenses superflues?

J'ai mené ma reflexion et en creusant bien, voilà mes 2 hypothèses:

1. JE DEVIENS UNE CAGOLE:

alice_dans_secret_story_2784130pmsok_1615

Je n'ai aucune personnalité, je fais comme toutes les meufs de la Côte d'Azur parce qu'ici c'est l'été toute l'année et qu'on n'est vraiment belle qu'avec 3 couches de fonds de teint et des faux cils en vrai plastique de chez Claire's. Je suis grande et mince, toujours bronzée, mes ongles de mains et de pieds sont fraîchement manucurés: normal, je prends soin de moi et uniquement de moi, parce que je le vaux bien. Inutile de préciser que je porte haut et fier la blondeur platine qui me sied tant. Les autres filles? Elles n'existent pas, pire, elles disparaissent sur mon passage, planquées derrière leurs claquettes usées et leur immonde Taille 40. Ah désolée je dois vous laisser, mes 3 super copines, cagoles elles-mêmes de profession, m'attendent devant un cosmo en terrasse.

2. JE DEVIENS BLOGUEUSE MODE:

blogueuse_mode

J'achète sans réfléchir, enfin si quand même, je check madmoizelle.com et autres peopleries avant de me lancer à corps perdu dans les rayons de Maje, Sandro voire chez Zara, Mango et H&M quand papa-maman n'ont pas été généreux cette semaine-ci. Bref je ne regarde pas à la dépense, et quand une pièce rare me fait de l'oeil, je n'hésite pas une seconde: je trouverais toujours une occasion de porter ce slim jaune à pois rouges que personne d'autre n'a encore. J'ai déjà hâte de voir la tête de Betty ou de PunkyB devant mon street style de samedi, quand chéri me shootera dans la rue et que j'aurais l'air trop fresh avec mes dernières Louboutin achetées en soldes à 350€ au lieu de 370€. Vraiment c'était une occas' en or, d'ailleurs les filles, toutes à vos claviers, filez sur chaussuresdebourges.com: avec le code 'MA.VIE.EST.DURE" vous aurez droit à 2% de réduction (et ce dès 2000€ d'achat). De rien les meufs, c'est cadeau! Allez je file, je suis invitée à une soirée branchouille entre gens de la haute et je dois enfiler la tenue la plus improbable pour me donner un genre. Mais don't worry hein, je vous posterais bientôt des photos trop hype pour vous montrer comme ma vie de modeuse est pailletée.

...

Vraiment je ne sais pas, je ne sais plus!!