mince

Parce que j'allais tout de même pas garder pour moi cette recette miracle, alors que perdre du poids, c'est un peu le rêve, caché ou totalement assumé, de toute fille en ce bas monde dicté par les lois du taille 34.

Parce que je ne sais que trop bien comme il est difficile de perdre ces 5 foutus kilos superflus qui font rage sur nos hanches et dans la zone de l'arrière-train, tant et si bien que ce qui devrait s'appeler un "p'tit cul" s'appelle maintenant "un boule". (Y'a qu'à regarder ça pour constater le nombre de fois où je me suis mise au régime). Bon et pour celles qui ont plus de poids à perdre, je n'ose même pas imaginer la difficulté.

Moi-même, victime volontaire du matraquage télé, je me suis déjà lancée dans des régimes très saugrenus tels que:

  • le régime banane: c'est simple, tu bouffes que des bananes.
  • le régime pomme: même concept.
  • le régime vert: tu manges que de la verdure ma chérie!
  • le régime soupe: que de la soupe, le soir surtout, comme Mémé.
  • le régime Dukan: protéines et protéines/légumes en alternance.
  • le jeun: tu manges rien jusqu'à ce que mort s'ensuive. (celui-là est efficace si tu le tiens sur la durée).

Résultat?

Bah au bout de 2 jours j'engloutissais un BigTasty (mon préféré!) au Mac Do du coin tellement c'était frustrant. Mon problème en fait avec les régimes, c'est de les tenir. Au début, ma motivation est à son paroxysme (!) et dans ma tête rien ne pourrait m'arrêter, je suis à fond, ces kilos n'auront pas raison de moi etc. La meuf au taquet t'as vu. Le deuxième jour, je croque dans ma pomme avec déjà un peu de démotivation. Peut-être est-elle due à la vision de mon mec en train de se taper des spaghettis carbo (que JE lui ai cuisinées)?? Peut-être oui.

Après il faut souligner que je n'ai jamais eut de problème de poids. IMC totalement normal, pratique de sport depuis mes 6 ans, pas d'antécédents familiaux, alimentation tout ce qu'il y a de plus basique. Bon et je mesure 1,70m (soit-disant ça change la donne). Mais comme toute meuf qui se respecte, je ne suis jamais contente de ce que j'ai, je trouve toujours à redire, je veux MIEUX, et devenir plus bonne que la plus bonne de tes copines en fait.

Et bien figurez-vous que c'est maintenant chose faite!! (ok, presque).

Ces foutus 5 kilos qui traînaient là depuis euh... mes 20 ans, et bien c'est du passé! Bon bien sûr je vais vous expliquer le pourquoi du comment, parce que NON c'est pas une blague à deux balles, et j'en suis trop heureuse. 

Alors déjà, il n'y a pas de formule magique, désolée de voir décevoir. Cette perte pondérale, si on peut dire (mais je crois qu'on peut, là) est la conséquence d'un certain nombre d'efforts et de modifications/améliorations de mon mode de vie. Pour faire simple, j'ai profité de mes 2 mois en Californie pour me reprendre en mains. Par chance, mon copain en a fait de même, ce qui est vraiment un plus lorsqu'on entame ce genre de régime "radical". 

Alors concrètement, voilà ce qui fut notre programme journalier durant 1 bon gros mois:

  • levés 10h, 300 abdos (400 sur la fin), 30 pompes (pour moi), 3 min de gainage.
  • petit-déjeuner 11h: un bol de Golden Grahams avec du lait froid.
  • 12h-14h: basketball (pas sur 2K11, en vrai).
  • 14h30: douche. (je précise au cas où).
  • après-midi: beaucoup de marche + une pomme.
  • 17h:si motivés, 30 min de course.
  • soir: un vietnamien pour 2, ou une pizza pour 2.

ET C'EST TOUT. Pendant plus d'un mois. 

Alors attention, je parle ici de mon expérience, tout en sachant que tout le monde n'a pas 1 mois libre à dédier à cela. (mais on peut certainement faire de même tout en travaillant). J'allais écrire que ce "régime" pourrait ne pas fonctionner sur tout le monde, mais en fait je n'en suis pas certaine. J'ai envie de dire qu'il n'y a pas de secret, pour perdre, il faut se bouger le cul et enfiler les baskets, surtout si comme moi on n'a pas énormément de surpoids, ou pas du tout. A côté de ça, il faut aussi faire bien attention à son alimentation, manger équilibré et en moindres quantités. Ne pas grignoter. Boire beaucoup. Bref le blabla des nutritionnistes quoi.

C'est dur à croire mais il a fallut que je parte 2 mois en Californie pour perdre 5 kilos (et mon copain 8!). Pourtant, ce ne sont pas les barres chocolatées et les petits gâteaux qui manquent en terre américaine, croyez-moi. Moi-même j'ai du mal à croire que j'ai réussi à tenir tout ce temps sans baisser les bras, moi qui bave devant les burgers et autre junkfood. Mais le résultat est là et aujourd'hui je savoure, même si je n'ai pas tout arrêté: je rejoue au basket régulièrement et je fais toujours attention à ce que je mange. Les abdos, j'ai ralenti, j'avoue, mais ça fait que 2 semaines que je suis rentrée, laissez-moi apprécier!