Je sais pas toi, mais moi, j'ai déjà déménagé plusieurs fois juste parce que mon père était dans l'armée et qu'on devait muter régulièrement, un truc comme ça. Du coup, même si j'étais jeune, je me souviens qu'on avait toute une organisation durant les semaines qui précédaient le jour J. En fait, avec ma mère et ma soeur, on anticipait en emballant nos affaires 'inutiles' dans des cartons, en prenant quand même soin de garder avec nous le minimum vital comme nos Barbies et un Ken (on en avait qu'un seul de toutes façons), et le village Pollypocket dont on avait perdu la moitié des petits bonhommes.

BREF, on s'organisait à l'avance quoi.

Mais, ceux qui me connaissent pourront le confirmer, je ne suis pas du genre organisée, moi. Certes j'avais anticipé le coup des cartons, mais c'était à peu près tout! Autant vous dire que jeudi matin, quand il a fallut TOUT emballer, je faisais moins la maligne, tout d'un coup.

Photo_grillage_035

Photo_grillage_049

Photo_grillage_059

Photo_grillage_069

Alors tout le monde dit que les déménagements sont l'occasion de faire du vide, du rangement, du tri, et tous les autres synonymes de ménage. Ce à quoi je réponds: en effet.

Veuillez donc trouver ci-dessous les diverses trouvailles faites en mon propre appartement (enfin 'propre', c'est façon de parler, du coup):


Photo_grillage_038
Feux une salière.

Photo_grillage_042
Des coquetiers design.

Photo_grillage_044
Deux verres (non, pas plus) où y'a l'âge dedans!

Photo_grillage_045
Juste 11 paquets de sucre vanillé, j'aime pas manquer.

Photo_grillage_053
Un porte-bonheur chinois et son bébé enroulés dans un peu de poussière décorative (bien sûr).

Photo_grillage_050
Des sous-vêtements que je donne aux pauvres (miam).

Ah oui, et le must, le top of the rock de la trouvaille qui fait mal:
(préparez-vous)
...
Photo_grillage_077
LE PORTRAIT DE VACANCES.
No comment.

 Au final, notre installation dans la maison (de mes parents) se sera déroulée sans trop d'encombres. A nous maintenant les joies de la collocation mais pendant 2 ou 3 mois "seulement", le temps que nos projets de folie se mettent en place... Bizarrement, quitter cet appartement ne m'aura pas trop fait cogiter et n'aura pas non-plus suscité en moi quelque émotion que ce soit. Il faut croire qu'il était temps de passer à autre chose.