eau

Comme à son habitude, le lundi est arrivé bien trop rapidement en éclipsant sans gène le repos dominical et me replaçant au point de départ de ma routine professionnelle, l'esprit encore largement enbué par la fatigue du matin et l'envie d'ailleurs qui, dans ces moments-là, refait surface. Inexorablement.

J'avais l'intention de vous présenter ma dernière lubie capillaire mais c'était sans compter sur les lacunes technologiques de mon bureau: mon PC n'a pas de port USB. Sisi c'est encore possible de nos jours. M'enfin je me console comme je peux avec mon lecteur de disquettes! Haha... Du coup, pas de "wow t'es trop belle Stéphanie" ni de "ça te va trop bien didon" hypocrites (ou pas) dans les commentaires, c'est dommage ça m'aurait mis un peu de baume au coeur. Tant pis, vous n'aurez pas la primeur de ma frange et moi je tire un trait sur d'éventuels compliments.

Mon week-end quant à lui fut calme mais néanmoins agréable, et réserva son lot de réflexion et de projets d'avenir. Il semblerait que ma vie prenne un nouveau tournant d'ici peu et que, étrangement, j'y sois enfin prête. En effet, je n'ai de cesse de remettre en question ma vie et mes choix, de regarder en arrière, de réfléchir sur le meilleur moyen d'aborder les choses, de comparer avec les autres, et cela m'empêche souvent d'avancer sereinement dans ma propre vie, le bourdonnement des interrogations résonnant trop fort dans ma petite tête. Aujourd'hui j'envisage les choses différemment et du changement est à prévoir dans les mois à venir. Affaire à suivre donc, je ne vous en dis pas plus pour le moment bande de curieux!

Voilà donc un petit condensé du lundi, rien de bien exaltant je le conçois bien volontiers. Je m'en vais donc sur vos blogs respectifs me mettre à jour sur vos actualités et surtout oublier à quel point MONDAYS SUCKS.

La bise!