Ca ne se voit peut-être pas mais j'ai repris le travail lundi, c'est-à-dire (prépare toi je vais encore me plaindre) beaucoup plus tôt que mes congénères les autres surveillants, et bizarrement, cela ne me dérange pas plus que ça. Attention, je ne suis pas en train de dire que je suis contente de me retrouver le cul vissé sur une chaise en plastique qui tourne mais avouons-le, on est bien tranquille seule dans un bureau de secrétaire avec la méga technologie qu'est THE INTERNET.

Un petit coup sur Fesse bouc, checking des mails reçus, coup d'oeil sur canalblog, tournée règlementaire des blogs, deux-trois commentaires si je suis inspirée, quelques recherches perso et HOP! il est presque déjà l'heure de remballer. Bon, j'exagère, mais à peine. Ah l' Education nationale nous gâte hein.

Bon j'ai quand même un rôle à tenir: celui de la secrétaire du proviseur. D'ailleurs je crois qu'elle m'aime bien. Je prends donc tous ses appels, les chiants et les moins chiants, en sachant qu'il n'y a jamais d'appel sympa. Nan, les gens sont tous devenus casse-couille, c'est comme ça de nos jours. Même moi. Tous!

Ce matin c'était un papa qui appelait pour que je lui confirme l'inscription de sa fille en classe de 3ème professionnelle. Je lui dis de patienter le temps que j'ouvre le logiciel des classes (et que je quitte MSN), et constate que NON, sa fille n'est pas dans la liste des 3ème, ce qui signifie qu'elle ne sera pas dans notre établissement à la rentrée 2009. Je lui fais donc part de la nouvelle (alors qu'il devait le savoir pertinemment). Il me demande donc pourquoi elle n'est pas inscrite chez nous, ce à quoi je lui réponds que nous prenons les élèves sur dossier, car il n'y a que 24 places pour 150 candidatures, et que par voie de conséquence, le dossier de sa tendre fille ne devait pas être "assez bon".

Que n'avais-je pas dis là!

(accent paysan ON:)

"COMMENT CA???!! Ma fille elle est pas bête, et elle a le droit d'y aller dans votre classe là, le collège il en veut pu, pis toutes façons elle veut pu y'aller! Comment j'fais moi? Vous allez m'la prendre hein, et c'est pas parce qu'elle a 5 de moyenne en 4ème que c'est qu'elle est nulle (un peu quand même!), pis l'école c'est obligatoire jusqu'à 16 ans hein, c'est pas normal ça, blablabla..."

30 minutes pour qu'il intègre que sa fille est tellement un boulet qu'elle a pas été retenue pour entrer en 3ème professionnelle, une classe qui n'est pourtant pas réservée à l'élite intellectuelle... et qu'il ne lui restait plus qu'à retaper sa 4ème.

C'était la petite anecdote de l'après-midi, voilà. Une demi-heure de passé encore. Allez, un coup de facebook et ça sera l'heure de rentrer à la maison. Pis demain, mes collègues reviennent, je ne serais plus la seule cruche à rattrapper mes heures.

Bisous bisous mes lapins.