Croyez-en vos petits yeux émerveillés, je suis réellement -quoi qu'un peu virtuellement tout de même- de retour parmi vous chers internautes et compte bien redonner vie à ce blog qui prend la poussière depuis maintenant deux semaines. Oui deux longues semaines pendant lesquelles, j'en suis sûre, vous avez souffert de mon absence interminable et insoutenable et encore bien des mots en -able.
Cependant, le temps des réjouissances en venu pour vous, je suis là et (vu l'état actuel de mon compte bancaire )je pense rester pour un moment encore parmi vous autres, il vous est donc possible de laisser éclater votre allégresse.

Pour ma part I have mixed feeling, mes 10 jours à New York furent riches en émotions et en surprises et je considère en avoir eut pour mon argent (1400 euros tout compris pour vous les curieux), de plus ceux-ci se sont succédés très rapidement, mais malgré tout, malgré la dimension exceptionnelle de ce séjour, je reste heureuse à présent de retrouver mon humble demeure, mon chat si mignon et par conséquent, mon simple quotidien.

Vous raconter mon séjour serait vraiment trop long voire inintéressant pour vous, et je songe à créer un blog qui lui serait exclusivement dédié, donc je ne rentrerais pas ici dans les détails et à moins que vous insistiez ou ayez des questions, je dirais simplement aujourd'hui que ce fut non-pas un mais des moments fabuleux dont je garderais toujours le souvenir, que NY est une ville grandiose et qui, en effet, never sleeps, que les NewYorkais que j'ai eut la chance de rencontrer sont des gens très polis, ouverts, enclins à échanger et qui ont le sens de l'accueil et du respect, que la culture américaine que j'ai pu entrevoir durant 10 jours est plutôt fidèle à l'image que je m'en faisais, que les ricains semblent adorer la France et les cheeseburgers et que je conseille à chacun non-pas forcément d'y aller, mais surtout de réaliser ses rêves de voyage en se donnant les moyens et en rendant les choses possibles.

Parce que je suis bien la preuve vivante que c'est tout à fait réalisable si l'on fait preuve de patience (money money money), d'organistation ("nan c'est moi qui tient le plan là"), et de volonté ("on le fera, un jour"=>mais quand?). Après en effet, à chaucn ses priorités, je suis totalement d'accord, mais quel dommage de passer à côté de tous ces pays, toutes ces cultures, tous ces gens. J'avoue que ce voyage m'a donné l'envie d'en voir plus sur le monde et ses mille destinations, et je me dis "Pourquoi pas?", aprés tout.

Quelques photos et vous serez peut-être convaincus...

IMG_4466IMG_4420IMG_4441IMG_4476IMG_4512IMG_4522IMG_4580IMG_4618IMG_4759IMG_4799IMG_4826IMG_4868IMG_4943

D'autres photos, d'autres choses, coming soon.

Mais n'oubliez pas:

"Make it happened"