Plantée devant mon dîner presque parfait, j'aimerais sentir la motivation monter en moi, au moins un peu, mais rien. Je n'ai pas envie d'y aller. Les cours officiels dispensés dans le cadre 'normal' de la formation BNSSA étant terminés, et étant la seule ayant échoué à l'examen, je me sens un chouillas ridicule (et nulle) de retourner à la piscine pour un tête-à-tête avec Gérard, dit Gégé, mon responsable de formation. En d'autres termes, je sens comme un nuage (mais un très gros) de honte planer au-dessus de moi, et quelquepart, je réalise la dimension de mon échec (ok, de mes échecs). Je sais que la fin du monde ne vient pas de sonner, qu'il existe encore une vie après l'échec, mais tout de même, être la seule dijonnaise à devoir le repasser, ça a quelque chose de désagréablement frustrant.

Au début de l'année, Gégé nous garantissait 98% de réussite depuis plus de 10 ans, donc sur un groupe de 50, cela fait un échec: moi. Youpi, si ça c'est pas de la distinction. Le pire dans tout ça, c'est que certains de mes collègues de piscine me paraissaient 'moins bons' que moi, et pourtant je ne suis pas vraiment nageuse (du tout) à la base, donc je pensais que logiquement, s'ils y parviennent, il en sera de même pour moi, voyons. C'est pas ces gymnastes qui vont me mettre à m'amande, attend.

QUE NENNI, je me suis bien plantée (et par deux fois, je le répète).

J'ai envie de te dire qu'à ce moment-là, quand tu sors la tête de l'eau (au sens premier) après t'être tapés 800m qui en paraissent 3000, et que le type du chrono tire une tronche d'enterrement qui va de droite à gauche et de gauche à droite, bin t'es bien dégoutée de la vie et tu pleures ta maman au bord du bassin pendant que les autres (qui ont TOUS réussit) te tapent dans le dos en te servant des "C'est rien, tu y arriveras la prochaine fois".

Alors voilà, une semaine est passée depuis mon deuxième essai qui s'avéra être une deuxième déception, à tel point que je ne me fais guère d'espoirs pour mon troisième essai le 3 Juin à Autun (la meuf qui parcourt toute la France pour avoir son diplôme tsais, on dirait les docteurs qui partent en Belgique). Heureusement, j'ai un pote qui m'emmène, il va pas être décut du voyage!^^

Allez, juste pour ça, je me dois d'aller nager, Gégé m'attend là. RDV 19h30 devant la piscine. J'ai hââââte.

IMG000070

Qu'est-ce t'en penses toi le lecteur?